Les étudiants, les MOOCs et nous !

Capture d’écran 2014-08-11 à 16.02.56Voilà donc le billet en complément de celui d’Isabelle Quentin que j’ai reposté hier, à propos des MOOCs « prescrits » par les enseignants à leurs étudiants.

En décembre 2013, j’ai en effet eu le plaisir de rencontrer les étudiants de l’année spéciale DUT Techniques de commercialisation de Lyon 1, avec leur prof David Vallat qui leur avait donc demandé de s’inscrire au MOOC ITyPA 2. Quelques jours avant la fin du MOOC, je suis allée discuter avec les étudiants, qui m’ont également présenté leur bilan de l’expérience.

Les vidéos (brutes, non montées) de cette rencontre se trouve ici, grâce à Christophe Batier :

https://www.youtube.com/watch?v=1NXkIvOP0d4&feature=youtu.be

https://www.youtube.com/watch?v=c-xHnRakbEY&feature=youtu.be

** 19/08/2014 : la deuxième vidéo est actuellement tronquée, nous sommes en train de régler le problème.

Attention, il y en a pour une heure à chaque fois ! Mais j’imagine qu’Isabelle Quentin saura exploiter ce matériel🙂

Je ne vais pas décrire par le menu le contenu de cette rencontre de plus de 3 heures au total, mais plusieurs choses m’ont frappée, trois qui concernent le groupe et une qui concerne un étudiant.

Nous étions 3 adultes un peu mûrs🙂 face à la vingtaine d’étudiants : David le prof, Christophe Batier à la caméra et moi. Eh bien, en vantant tout ce qu’Internet pouvait nous apporter de génial dans nos vies et pour apprendre, nous avions vraiment l’air des ravis de la crèche face aux jeunes blasés qui ne nous parlaient que de la daube qu’on trouve en ligne, du côté péniblement addictif des réseaux sociaux sur lesquels on se connecte par flemme et sans être  fier de soi, de l’absence de hiérarchisation des infos en ligne, de la prime à celui qui cause le plus fort, le plus trash, le plus bête… Et nous, les grands, on sautillait devant eux en disant  » mais non, Internet c’est génial, il suffit juste de savoir où regarder !  » C’était vraiment rigolo, ce contraste entre les ‘vieux’ qui ont pris Internet comme un cadeau au mitan de leur vie et les ‘jeunes’ qui ont toujours vécu avec et n’en voient que les aspects les plus sombres. Comme les vieux qui ont eu une bagnole dans les années 60 après 5 ans d’économies et les plus jeunes qui considèrent aujourd’hui que le vélo est tellement mieux, parce que les bagnoles ont tout envahi et provoquent des catastrophes à différents niveaux.

Deuxième point,  moins étonnant : les étudiants n’ont pas vu l’intérêt de suivre ITyPA , parce que c’est « pour les vieux », justement. Eux, ils connaissent déjà ! Ils ont estimé que ce MOOC s’adressait prioritairement à leurs parents  » et même à leurs grands parents » selon leurs propres termes. Concrètement, il n’y avait aucun besoin ressenti face à cet Internet si complexe et menaçant, aucune réflexion sur le fait qu’ils passaient peut-être à côté de quelque chose d’important par manque de méthode. Ils n’aiment pas Internet mais ils savent l’utiliser. En plus, le MOOC survenant en addition à leur programme de cours, il a ete vite sacrifié aux devoirs et autres apprentissages. Son rythme rapide a été pointé comme un défaut majeur.

Troisième point, lié au précédent : les étudiants ne comprenaient pas ce dont traitait ITyPA. Le vocabulaire employé ne leur parlait pas, les problématiques n’étaient pas les leurs. Nous avons passé des heures passionnantes à discuter du contenu du MOOC, de ses thématiques. Également, à évoquer la liberté, pas du tout perçue comme telle, qu’autorise un tel format de cours : la possibilité de ne pas suivre certaines séquences si elles ne nous intéressent pas, de s’attarder aussi longtemps qu’on le souhaite sur d’autres, de ne pas utiliser les ressources mises à disposition… Rupture totale avec la prescription scolaire ou universitaire qui les a beaucoup frappés et qui, s’ils en avaient eu connaissance plus tôt, les aurait encouragés à se promener dans ITyPA bien plus qu’ils ne l’ont effectivement fait.

Total : après toutes ces discussions, plusieurs étudiants sont venus me demander… S’ils pouvaient refaire le MOOC, maintenant qu’ils ont compris à quoi il sert et comment il fonctionne. Preuve que notre discours n’avaient pas été assez clair au préalable et que l’accompagnement est indispensable pour faciliter le changement d’attitude face aux apprentissages !

Dernier point, individuel celui ci : un étudiant est venu me dire en privé que lui avait beaucoup apprécié ITyPA, qu’il avait essayé de suivre toutes les rencontres en direct et de tout lire et qu’il avait beaucoup appris. Cet étudiant avait déjà une carrière significative derrière lui et avait toujours appris des choses par lui même; il avait été steward pendant plusieurs années, avait appris à utiliser une machine à coudre comme un pro… Et il aimait les MOOCs. Ça m’a fait plaisir de le rencontrer, de discuter longuement avec lui à la cafète, hors de la classe, dans une relation qui ressemblait fort à celle qui se noue entre les participants à un même MOOC, justement…

Quoi qu’il en soit, si ces jeunes souhaitent toujours refaire ITyPA, ils pourront s’inscrire à la troisième saison qui commencera en octobre prochain, avec une équipe renouvelée et plein de surprises. Nous en reparlerons évidemment ici même. Et j’oubliais une chose : plusieurs étudiants ont dit que s’ils n’avaient pas vu l’intérêt d’ITyPA, ils étaient maintenant intéressés à suivre d’autres MOOCs, plus directement liés à leur programme d’études. Ce qui est sans doute le plus important, finalement.

A propos Christine Vaufrey

Directrice de MOOC et Cie : http://mooc-et-cie.com/. Je veille, surveille et expérimente toutes les formes d'apprentissage en ligne.
Cet article, publié dans enseignement supérieur, MOOC, usages du web, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Les étudiants, les MOOCs et nous !

  1. Merci Christine pour le partage de données. A bientôt
    Isabelle

  2. La seconde vidéo ne dure que 22 secondes.

  3. Ping : Mosaïque, 2 : Et si on arrêtait de se prendre pour le centre du monde ? | Jamais sans mon laptop

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s